COLLAPSING LIGHTS

Acier peint, miroirs brisés, verre soufflé (atelier Silicybine), silicone,
vidéoprojection de vidéo youtube de catastrophes naturelles
Dimensions variables
2018
Sur l’invitation d’Iilim au Floréal à Paris pour l’exposition “De toute terre interrogez l’écho”

L’espace d’exposition devient le théâtre d’éclats lumineux et de variations colorées en mouvement. Les images abstraites et intangibles se forment et se déforment dans une danse hypnotique et onirique qui invite à la contemplation. Si on s’approche de la source de ces déchaînements lumineux, le prisme de verre posé devant les vidéoprojecteurs, on peut percevoir la nature initiale des images avant leur métamorphose. Comme dans la caverne de Platon, une autre réalité se cache derrière ce que font miroiter les images. Collapsing light place cette ambiguité au coeur du dispositif, tel un écho à notre époque, où l’humanité est livrée à la contemplation de l’effondrement de sa planète.